- 51 -

Comment bien poser ses WC suspendus ?

Très pratique et esthétique, bon nombre de personne adoptent aujourd’hui le WC suspendu dans leurs sanitaires. Pour son installation, il faudra toutefois une bonne préparation mais aussi un bon matériel adapté. Dans cet article nous allons retrouver les différentes étapes à savoir pour sa mise en place : fixation bâti-support, l’installation de la cuvette et le raccordement du WC. Si toutefois vous avez du mal avec le bricolage, il vous sera toujours possible de faire appel à un plombier cote basque.

La préparation de la pose

• Le matériel adéquat
Il faut avant tout :
- un bâti-support de WC suspendu : en applique (à fixation murale) si le mur est solide et autoportant (à fixer au sol) sur tous types de murs et même des cloisons.
- une cuvette spéciale WC suspendu
- une plaque de déclenchement pour pouvoir procéder à l’installation.
Mais avant de pouvoir passer à la pose, il vous faudra avoir à disposition différents matériaux comme :
- des rails ;
- des montants d’ossatures en métal ;
- des plaques en plâtres hydrofuges ;
- un flexible de raccordement d’eau ;
- un segment de tuyau PVC.
Et de quelques petits outils comme : mètre, crayon, niveau à bulle, clé, perforateur, tire-fond, chevilles d’ancrage, graisse, mastic silicone, colle PVC, visseuse, etc …

Fixer le bâti-support

• Définir la hauteur
Premièrement il faudra régler la bâti-support sur la hauteur voulue (sur une moyenne de 40 cm)

• Fixer le WC
A l’aide d’un crayon, repérez les points de fixation au sol. Ensuite procédez au perçage et placez les chevilles. Il faut savoir que le bâti-support autoportant se fixe au sol avec un minimum 6 points en général tandis que le bâti-support en applique doit disposer d’une fixation murale sur 4 points. Pendant que vous vissez les différents éléments, pensez toujours à vérifier si c’est droit à l’aide du niveau à bulle, pour ensuite terminer par le vissage des éléments au sol.

Le raccordement

Il est impératif que votre installation soit accordé à une arrivé d’eau par l’intermédiaire d’un flexible et dont la sortie de coude d’évacuation se doit d’être raccordée avec le manchon d’évacuation. Le tube en PVC doit être de la même longueur que la distance entre la sortie du coude et de la culotte de la colonne de chute.

L’habillage du bâti-support

Fixer d’abord horizontalement un rail à votre banquette technique selon la hauteur que vous désirez. Par la suite, encadrez deux montants avec le bâti-support afin de consolider l’installation.

Pour ce qui est de la fixation de la cuvette, mettez les 2 tiges filetées en place et joignez les caches dans les tuyaux de descentes d’évacuations. Prenez les bons repères sur les emplacements des manchons, des tiges filetées et de la plaque de déclenchements et percez.
Pour ce qui est de l’habillage de la partie de face, placez la plaque de plâtre contre l’installation et procédez au vissage de ce dernier. Faites pareille pour le dessus et n’oubliez pas de poser le joint d’étanchéité. Selon votre convenance, vous pouvez ensuite recouvrir l’habillage de peinture ou de carrelage.

L’installation de la cuvette

Il faut raccorder la cuvette avec le réservoir et le coude d’évacuation. Pour cela, utilisez le manchon spécialement fait pour avec ses joints d’étanchéités en l’introduisant dans le dos de la cuvette et en la sciant afin d’obtenir la longueur idéale.
Installer la plaque de déclenchement

Pour procéder à l’installation de la plaque de déclenchement il faut d’abord positionner les tiges dans les logements fait pour et ensuite les tourner jusqu’à ce qu’elle se clipsent bien. Par la suite fixez la contreplaque et terminez par la plaque de déclenchement.